AMOUR EN ATTENTE.


Aspiration éternelle de pur amour,
Un espoir, ma vie dans un tel tourment,
Découvrir la plénitude des sentiments,
D'une communion mystique jour après jour.


Ou es tu, toi que j'attends, belle sylphide,
Douleur d'absence, je te connais tellement bien,
De l'espérance, je porte le joug, mais rien,
A la pointe de mon coeur, un désert aride.


Peut-être la toile, une beauté numérique,
Désemparé, en recherche hypothétique,
Et partout aillieurs, prospection illusoire.


Peut-être toi, là-bas au lointain, que j'aperçois,
Belle inconnue, ce soir, viendras tu vers moi,
Déposer dans mon âme la fleur tant attendue.

                                                                                Copyright A.Lougris

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

ROUGE.

LE TEMPS.