DANA.


Toi, l'adorable que j'appelle Dana,
Je t'ai donné le bien joli nom,
D'une tribu d'un certain renom,
En te déposant petite, sur mon sofa.

Toi, trois mois de vie seulement,
Telle une belle peluche d'amour,
Quand je t'ai ramenée un jour,
Pour le plaisir, essentiellement.

Toi, compagne de mes randonnées,
Amie de mes jours de solitude,
Fidèle et pleine de gratitude,
Un geste, tu devines mes pensées.

Ton adoption ne fut pas une folie,
Mais la meilleure de mes fantaisies,
Toi, mon chien, ma Border Coollie.
                                                     




Commentaires

  1. Très beau poème de gratitude a votre peluche et très beau photo, elle est belle

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet aimable commentaire, ce brave chien méritait ces quelques lignes d'amitiés.

    RépondreSupprimer
  3. Merci d'aimer ce poème, mon amie Charlotte.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

ROUGE.

LE TEMPS.

C'était ...presque rien !