RONDEURS.


Jeunes nubiles en fleurs,
sylphides aux courbes gracieuses,
vénus aux formes généreuses,
la femme est tout en rondeurs.

Rondeurs semant le désir,
rondeurs supposant le plaisir,
rondeurs récoltant l'amour.

Rondeurs de tendresse et chaleur,
d'une merveilleuse maternité,
sphère nourricière de bébé,
promis au cercle du bonheur.

Tout dans la femme m'évoque,
une rondeur sans équivoque.
Celle de notre mère Gaia.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

ROUGE.

LE TEMPS.