DITES LEUR....


Le ciel aujourd'hui sur la terre,
Semble le cri de la lumière.
Un chien aboie dans une cour,
Il faudrait pourtant prévenir


Tout devient sable entre mes doigts,
Je suis à la merci du vent.
Comment retenir ce qui passe,
On n'entend pas crier une âme.


Encore un jour comme les autres,
Il ne se passe jamais rien.
Que vienne la manne promise.


Moi qui courais parmi les loups,
Dans les automnes d'autrefois
Dites que je suis mort debout. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

ROUGE.

LE TEMPS.

C'était ...presque rien !