PRISE DE POUVOIR.

L'été cède sa place à l'automne,
Vaincu par une pluie monotone,
Déjà, les jours gris nous font bien peur,
Seules restent quelques rares fleurs.

Pourtant, l'automne est saison bonhomme,
Il nous offrira encore en somme,
De gais moments d’émerveillements,
Et de beaux jours d'ensoleillement.

Il n'est qu'à son doux commencement,
Par endroit déjà, ravissement,
Contemplés par nos yeux ébahis,
Un tout coloré qui éblouit.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

ROUGE.

LE TEMPS.