Racheter le jour...



Dispute d'amoureux, que faire maintenant,
Tout le long du jour, nous nous sommes fait la tête,
La nuit s'annonce, je veux te faire la fête,
Avec la lune, mon désir devient brûlant.

Tout près de toi, je m'assois et mine de rien,
Négligemment, posant ma main sur tes genoux,
Je caresse tes jambes sans plus de courroux,
Tu n'es pas insensible, je le vois très bien.

D'un mouvement aller retour, je m'attarde,
Puis hardiment, une main s'insinue entre elles,
                                   S'affaire à passer la barrière de dentelle.
Et remonte vers ta féminité paillarde.

Deux doigts se glissent dans l'intime découverte,
Se permettent d'ouvrir ta fente de rosée,
Quel plaisir de caresser la fleur désirée,
Quel bonheur de te sentir à présent offerte.

Je te sens ravie, vibrante sous l'abat jour,
Tacitement réconciliés, à l'unisson,
Ardemment, nous sentons mêmes vibrations,
Aucun doute, la nuit rachètera le jour.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

ROUGE.

LE TEMPS.

C'était ...presque rien !