Articles

Affichage des articles du mai, 2014

Papillon. (Haïku)

Image
Joli papillon,
Ne connaîtras qu'un amour
Le temps d'un printemps




L'arbre. (Haïku.)

Image
Arbres centenaires,
Ces géants de nos forets,
Garants de notre vie.

Histoire sans queue ni tête.

Image
Un jour qu'il faisait nuit, un homme debout, assis au coin d'une table ronde, lisait un livre fermé, à la lueur d'une bougie éteinte. Toc toc, dit la porte.
Le chien miaula en silence, l'homme ouvrit son livre, et s'en alla fermer la lourde. Une femme à barbe, étalée devant l'huis, lui dit : Je vends un peu de rien...
Alors, dit il, donnez moi un peu de tout. Elle lui vendit deux ou trois trous, un sourire et quelques paroles en l'air. L'homme lui tendit un regard, et deux coups de vent rasant. La dame en perdit tous ses poils.
Il avait fait une affaire assurément. Il avait enfin de quoi, s'habiller enfin décemment, et parler comme personne ! La femme, elle, l'avait mauvaise, plus de chanson à l'Eurovision.                    

Ecrit après la retransmission de l'Eurovision 2014 et sa surprise...

Maudit cancer.

Image
Elle est très droite devant le déluge,
Averse de mots  version médicale,
Qui est il donc pour être son juge,
Ce médecin à l'allure présidiale.

Enfin il lui annonce la sentence,
D'un air docte et pétri d'indulgence,
Ne sachant cependant  rien de sa vie,
Elle le regarde bien ébahie.

Retenant sa douleur et ses larmes,
Presqu' impassible et si pleine de charme,
Elle lui sourit pourtant en sortant,
De ce cabinet blanc déconcertant.

Coup du sort, explosion dans ses pensées,
Sûr qu'elle est néanmoins très angoissée,
Elle pense à ses enfants et son mari,
Et le courage envahit son esprit.

Elle fera face à la maladie,
Elle ne lui donnera pas sa vie,
Un aussi grand mal n'est jamais banal,
Mais il ne gagnera pas l'animal.

Pour une amie atteinte du cancer. Ecrit le 10 mai 2014.
Le mal, hélas, a fini par gagner ! Repose en paix, mon amie!

Abandonnée

Image
Abandonnée. Cette fois encore, Malgré tout tes efforts, Pour cacher ta douleur, Et affronter ta peur, Tu as échoué, Tu continues de pleurer.
Il t'avait dit oui pour la vie, De toi, il n'a plus envie, Ton amour n'a pu le retenir, Rien ne peut le faire revenir, Garde toi du néant désespoir, N'use point tes mouchoirs.
Tu sais que la vie continue, Apprécie là, même abattue, Car bientôt, elle changera, L'amour ne t'oubliera pas, Arrivera un bonheur nouveau, Ne manque pas son vaisseau.

Amie au coeur blessé, ne te laisse pas aller !

Nouvelles d'Ukraine.

Image
Affolantes alternatives,
Batailles d'ambassades,
Complots et machinations,
Débats internationaux inutiles,
Embrouillamini d'informations,
Facteurs de troubles sanglants,
Glorification de la nationalité,
Héroïsmes mal placés,
Inextricables raisonnements,
Jeux des grandes puissances,
Kafkaïenne période,
Libertés violées,
Manipulations des peuples,
Noirceurs et infâmies,
Occultes orientations des opinions,
Parodies d'apaisements,
Querelles de partis,
Rassemblement de troupes,
Salves d'intimidation,
Théâtre d'opérations meurtrières,
Utopie des pacifistes,
Violences guerrières,
Web allié ou accusateur,
Xénophobie exacerbée,
Yole de la paix échouée.