Là-bas....





Là-bas.

Dans les villes et les déserts,
Dans les vallées et les montagnes,
Le sang des innocents,
Sont les fleurs rouges d'Orient.
Là-bas,
On asservit, on pille,
On assassine, on viole,
Les filles de lumière sont souillées,
Lapidées, meurtries, égorgées.
Là-bas,
Seuls les morts sont immobiles,
Gisants tranquilles sous le sable,
Ou sous les gravats de l'ignominie.
Les autres sont partis.
Là-bas,
On fuit la terreur,
Tout est brisé,
Laminé,
Calciné.
Là-bas,
Sous le drapeau noir de l'horreur,
Qui flotte au vent de la peur,
Ouragans de fer et de haine,
D'oppression, de répression.
Là-bas,
Les poussières de l'effroi,
Sur les fruits de la violence,
Étendent leurs ombres sinistres,
De l'obscurantisme religieux.
Là-bas,
Liberté est morte,
Age d'or du chaos,
Force fait loi,
Là-bas, Dieu n'y est plus!




Commentaires

  1. Un texte très fort, juste et touchant!

    RépondreSupprimer
  2. Il nous faut réagir à ces horreurs quand on aime la liberté! Merci.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

ROUGE.

LE TEMPS.