Fin Tragique.


De sa beauté mythique,
                 Elle se rappelait, nostalgique,
                 Cette source de musique.
                 Était-elle magique ?
Souvenir des temps poétiques ?
Vivant dans son monde onirique,
Elle écoutait, mutique,
Un orchestre cosmique,
Venu d'un univers utopique.
Dans sa folie tragique,
Elle en devenait pathétique,
Rongée de substances toxiques.
                 Dépendante somnambulique,
                 D'une galaxie séismique,
                 Toxicomane schizophrénique,
                 Rubrique nécrologique.
                 Finie la musique.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

ROUGE.

LE TEMPS.